En ce moment!
0/5

0 avis

Entre ombre et lumière - Ernest Boursier-Mougenot

Localisation : Villa Saint-Hilaire, 1 impasse E. Boursier-Mougenot (ex Bd A. Maure) à Grasse
Catégorie : Exposition
  • - Du 12/12/2018 au 05/01/2019

En lien avec la cérémonie de dénomination de l'impasse Ernest Boursier-Mougenot, la Villa Saint-Hilaire présente, au premier étage dans sa salle de lecture, du 12 décembre 2018 au 05 janvier 2019 cette exposition réalisée initialement en 2015 par le service Ville d'art et d'histoire. La Bibliothèque de Grasse rend ainsi hommage à cet artiste, maître verrier, paysagiste et poète. La thématique "maison, jardin & paysage" de la Villa Saint-Hilaire accentue davantage le choix de ce nom car, de 1981 à 1990, en collaboration avec Michel Racine, Ernest Boursier-Mougenot a réalisé l'inventaire des parcs et jardins remarquables de la Côte d'Azur.

Ernest Boursier-Mougenot dans son atelier de Chateauneuf © Alain SABATIER pour l’exposition « Entre ombre et lumière » - Ville d’Art et d’histoire  Ville d'Art et d'histoire
 

Éléments biographiques

UN ARTISAN POÈTE
Jean-Pierre Boursier-Mougenot dit Ernest Boursier-Mougenot est né à Nancy le 20 juin 1933 et décédé à Nanterre le 20 novembre 2013.
À l’arrivée de la famille Boursier-Mougenot à Grasse en 1936, son père André,artiste peintre, fait construire par l’architecte Jean Bouchet une maison située chemin de la Coste d’or supérieure à Grasse.
Après avoir fait des études au Lycée Fénelon à Grasse. Ernest, titulaire du baccalauréat poursuit des études à l’École Nationale des métiers d’art de Paris entre 1954 et 1956.
Ernest Boursier-Mougenot épouse Sonia le 30 avril 1958 à Magagnosc. Le couple a eu 4 enfants : Isidore, Céleste, Timothée et Rose. Dès l’automne 1958, ils habitent dans un mas à Châteauneuf, dans lequel Ernest aménage son atelier.
Dès 1961, il oriente son travail vers la dalle de verre plutôt que le vitrail, et s’ouvre dès 1965 au mélange de matériaux pour y inclure des reliefs. Il produira aussi des sculptures, des installations sous forme d’écrans, dans lesquels le rapport du spectateur à l’environnement de l’œuvre prolonge la notion de dedans/dehors.
Ernest Boursier-Mougenot utilise le béton, la terre cuite, la brique mais le verre reste le fil conducteur : dalles de verre, émaux, miroirs, pâte de verre.
Au printemps 1971, la famille emménage dans un appartement à Nice, rue Cyrille Besset.
C’est encore dans la campagne de Châteauneuf qu’Ernest fait la rencontre de Michel Racine, son collaborateur à partir de 1980. Ils dressent ensemble l’Inventaire des parcs et jardins de la Côte d’Azur (Conseil Général des Alpes Maritimes, 1987). (…)
Ernest s’intéressait aux artistes de l’Ecole de Nice, et était lié d’amitié avec notamment Robert Malaval. Cette proximité a sans doute permis à Ernest Boursier-Mougenot d’orienter très tôt son travail plastique vers le mélange de matériaux.
De 1981 à 1990, Ernest Boursier-Mougenot met en place en collaboration avec Michel Racine
l’inventaire des parcs et jardins de la Côte d’azur. C’est avec la parution des ouvrages qui en découlent qu’il s’est initié au bonheur de l’écriture. Après avoir déménagé à Saulieu en Bourgogne, dans les années 2000, il publie des articles, écrits et surtout des poèmes au rythme marqué, dans lesquels ses expériences de vie et ses enjeux artistiques ressurgissent comme des mélodies du quotidien.

Propos issus de l’exposition « Entre ombre et lumière - Ernest Boursier-Mougenot » réalisée en 2015 par le Service Ville d’Art et d’histoire de Grasse.

 

Reliefs  mosaïque 1966 Maison des jeunes et de la culture, Vitrolles © Alain SABATIER pour l’exposition « Entre ombre et lumière » - Ville d’Art et d’histoire
 
 

Le fonds André Boursier-Mougenot de la Villa Saint-Hilaire

La Bibliothèque de Grasse possède trois œuvres du père d’Ernest dont deux obtenues suite à un don de Madame Demain réalisé en 2018.

André Boursier-Mougenot (Nancy, 1892-Grasse, 1971) était peintre et illustrateur. Après des études de droit, il suit des cours à l’Académie Julian. Marié en 1923, il a vécu à Nancy puis dès 1936 à Grasse. Il fut membre du Comité Le Nancy-Paris, association pour la connaissance de l’art contemporain, fondée en 1923, dissoute en 1927 et a participé à de nombreuses expositions. (…) Durant la décennie 1930-1940, André illustre des albums jeunesse pour la maison d’édition Mame, Tours. Ami de Marguerite et d’Aimé Maeght depuis l’inauguration de la première galerie du couple, il rencontre André Matisse à Vence et Pierre Bonnard au Cannet. Selon Georges Bard, peintre actif du Groupe de Grasse*, André Boursier-Mougenot devenu « membre » de ce groupe dès 1956, était un homme [sympathique, qui savait voir le beau dans les réalisations de ses congénères et participait aux échanges du groupe] dans leur fief, le café Longchamp.

 (Texte extrait de l’exposition « Entre ombre et lumière » réalisée par le service Ville d’Art et d’histoire de la Ville de Grasse)

André Boursier-Mougenot : Tolède, huile sur toile, 60x73 cm, 1930 - coll. Villa Saint-Hilaire
André Boursier-Mougenot : Portrait de Mme Le Prou, huile sur toile 35X27 cm - Coll. Villa Saint-Hilaire
André Boursier-Mougenot : Portrait de Mme Thuet, huile sur toile 46X38 cm - Coll. Villa Saint-Hilaire
 

Dates de l'événement

  • Du 12/12/2018 au 05/01/2019
    ...
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs